François-Xavier Marciat, quelque part en Europe.

François-Xavier Marciat, quelque part en Europe.

800 454 Brownie

Sous les soleils pâles de Belgique, exactement.

Né en 1981 à Namur, François-Xavier Marciat conjugue les passions artistiques au pluriel. La musique, du métal de l’adolescence aux projets folks d’aujourd’hui. Les arts graphiques, dont il a fait un métier au sein de son studio de webdesign et de graphisme créé en 2005 (plusieurs de ses travaux ont été publiés dans des livres des éditions Taschen). L’image et la photographie, enfin, qu’il a également étudiée et qui occupe une place de plus en plus importante dans son quotidien.

C’est une question d’envie selon le moment, j’ai toujours fait à fond l’une ou l’autre activité. Actuellement, c’est dans la photo que je me retrouve le plus. Cela me permet de me déconnecter, de prendre du temps, d’observer.

Un sens de l’observation qui s’exprime dans les images que François-Xavier Marciat publie régulièrement sur son compte Instagram. Réalisées à proximité de chez lui (il vit actuellement à Fosse-La-Ville), ces photos se concentrent surtout sur des détails des paysages.

Derrière le point de vue, très majoritairement frontal, on devine pourtant une approche « circulaire » des sujets, autour desquels il s’agit d’être en mouvement jusqu’à obtenir une composition (très) précise. En ressortent des géométries tendance. Des crépuscules acidulés. Des matières concrètes (des briques, de la tôle, du bois…) que les cadrages attirent vers l’abstraction. C’est net, soigné, joli comme des mélodies pop dont les faces B laisseraient résonner des pointes de mélancolie. Une soixantaine de ces photographies figureront dans un livre auto-édité à paraitre en mars 2018. Nous vous en reparlerons, promis !

Les photos illustrant cet article sont issues de la série Somewhere in Europe dans laquelle le photographe explore à domicile des thèmes qui lui sont chers : la nature, la poésie, le graphisme, l’architecture. Des choses simples, qui peuvent sembler anodines, mais qui m’apaisent et vont parfois jusqu’à dégager une certaine mysticité.

Un calendrier 2018, rassemblant 12 clichés, est disponible en précommande depuis quelques jours. Surveillez notre page Facebook… nous y ferons gagner un exemplaire tout bientôt !


La série Somewhere in Europe est visible dans son intégralité par ici.
Le compte Instagram de Francois-Xavier Marciat est par là

Et si vous lisez BrowniE depuis l’Espagne, sachez que François-Xavier Marciat expose actuellement une série de photographies à la galerie Redwall à Madrid.

4 commentaires

Laisser une réponse

Suivez-nous :