Edition indépendante : trois projets à soutenir !

Edition indépendante : trois projets à soutenir !

1000 1290 Justine

Une mise en garde s’impose : cet article risque de faire craquer le collectionneur de livres photo qui sommeille – plus ou moins légèrement – en vous. Et plutôt trois fois qu’une !

Les quatre photographes concernés évoquent avec générosité et nuance leur projet, chacun profondément personnel, sur les pages de leur crowdfunding. Foncez les découvrir : ils en parlent bien mieux que nous !

Nous ne pouvons cependant pas nous empêcher de vous en dire quelques mots… Voici donc, pas ordre chronologique de fin de campagnes, les trois projets d’édition indépendante à suivre (et à soutenir) en ce moment !

Don’t love me, I’m your toy – Aurore Dal Mas

© Aurore Dal Mas

Première invitation à un financement participatif : celle lancée par Aurore Dal Mas pour Don’t love me, I’m your toy.

Si la photographe bruxelloise y a déjà rassemblé la somme minimum pour financer l’impression des premiers exemplaires de son livre, d’autres soutiens lui permettront de porter le projet plus loin. Vous en êtes ?

Le projet : le livre rassemble une série de photos d’hommes prises lors de rencontres par Skype, combinée à des textes érotiques.

En ces temps de renouveau du féminisme et de remise en cause des rôles attribués à chacun, le livre porte un regard contemporain sur l’image de l’homme et de la femme. Pour une fois, c’est l’homme qui est déshabillé, et par une femme. 
.

L’auteure : après presque 15 ans de projets artistiques, essentiellement photographiques, et un premier livre paru fin 2018 (Dead End Dust Editions Yellow Now), Aurore Dal Mas défend ce second projet d’édition. Elle travaille sur Don’t love me, I’m your toy depuis 2013. 

Contributions possibles jusqu’au vendredi 14 juin.

Livre à paraitre en octobre 2019. La collecte permettra de contribuer à en imprimer 250 exemplaires, distribués par Dirty Illness. Format 21 x 28 cm / 60 pages de photos + un livret textes en version française ou anglaise.

Pour soutenir le projet, c’est par ici !


 

.

(c) Alice Khol

Nous étions les premiers, en septembre 2017, à interviewer Alice Khol au sujet de ce projet qui a d’abord fait battre les coeurs au rythme de ses publications sur le blog éponyme.
.
Deux ans plus tard, son rêve (et un peu aussi le notre, on l’avoue) de voir ces 365 degrés prendre la forme d’un livre est à quelques contributions de la concrétisation…
Le projet : Alice Khol a écouté des centaines d’histoires d’amour. Elle les a mises en mots et les a associées à des images : ses photographies, des vidéos, des captures d’écran, des conversations Messenger, Tinder… 365 degrés pour 365 variations sur l’amour.
.

L’auteure : après des études de communication et de cinéma, Alice Khol suit une formation de photographe à l’école Agnès Varda. Parallèlement, elle devient coordinatrice et programmatrice d’un festival de cinéma. Elle commence la vidéo en 2015 et réalise plusieurs vidéoclips, un documentaire, des portraits filmés de poétesses belges…

Son travail porte sur l’intimité. Elle tente d’extraire la poésie du quotidien en observant les moments où la réalité se transforme en fiction.


Contributions possibles jusqu’au jeudi 27 juin.

Livre à paraitre aux Editions Loco en février 2020. La collecte permettra d’imprimer les 800 premiers exemplaires. Format 12 x 16,8 cm / 500 pages.

Pour soutenir le projet, c’est par ici ! 


.

(c) Maroussia Prignot et Valerio Alvarez

La maquette de Here, Waiting présentée par Maroussia Prignot et Valerio Alvarez avait été un de nos coups de coeur au dernier Liège PhotoBook Festival.

.
C’est donc peu dire que nous sommes heureux de voir leur projet de livre se concrétiser. Avec votre aide ?

Le projet : en 2015, lorsqu’un camp de réfugiés s’installe dans le parc Maximilien au centre de Bruxelles, les photographes décident de travailler ensemble sur la question de l’asile et de l’accueil qui lui est fait dans notre pays.

Une approche documentaire, puis trois années d’ateliers autour du portrait avec ces déracinés feront vibrer les pages de ce livre.

.

Les auteurs : Maroussia Prignot et Valerio Alvarez développent un travail photographique commun depuis 2015. Leur collaboration a commencé au départ de la question des migrations. Considérant que toute image est une construction et non une reproduction fidèle de la “réalité”, leur approche est intégrative, mettant en place des ateliers, des actions de création communes, essayant de collaborer avec ceux qui font leurs photographies. Travaillant par ailleurs dans le domaine de la psychiatrie, Maroussia et Valerio sont sensibles aux petites variations qui permettent de rencontrer l’autre dans sa différence, en se concentrant sur les forces de chacun.


Contributions possibles jusqu’au mercredi 3 juillet.

Livre à paraitre chez Art Paper Editions (APE). Format 17 X 24 cm / 144 pages.

Pour soutenir le projet, c’est par ici ! 

Suivez-nous :