Chronique d’un printemps – Semaine 8

Chronique d’un printemps – Semaine 8

1481 1500 BrowniE

DIMANCHE 10 MAI

© Aurore Dal Mas

Photo réalisée par Aurore Dal Mas. Elle s’inscrit dans « How we look like », une série de portraits réalisés à distance.

À travers l’écran, l’autre, la photographe s’invite dans l’espace intime. Une fenêtre ouverte pour caresser l’autre du regard, pour qu’il puisse se donner à voir en toute simplicité; un échange comme une visite, qui se fait sans chercher à combler le vide, l’attente ou le manque. L’écran se fait oublier, il permet de s’approcher tout près, d’entrer en l’autre, de plonger ses yeux dans son visage. 

Aurore est à la recherche de personnes acceptant de poser pour elle à la maison, par ordinateur interposé. Elle espère photographier des gens de toute la Belgique, et même… du monde entier.

Les séances de pose durent une vingtaine de minutes. N’hésitez pas à la contacter de notre part pour convenir d’un rendez-vous !

Instagram : auroredalmas
 
 

SAMEDI 9 MAI

© Boris Verrechia

Photo prise le mercredi 22 avril par Boris Verrechia.

 
 

VENDREDI 8 MAI

© Jennifer Leroy

Image datant des premières heures de mai, proposée par Jennifer Leroy.

Site : www.bymarlene.be 

 
 

JEUDI 7 MAI

Brilliant tree © Pascal Moreaux

Une image née d’expositions multiples réalisées à l’Hasselblad (et sur film Fomapan si vous voulez tout savoir) par Pascal Moreaux.

 
 

MERCREDI 6 MAI

© Alice Petraud

Photo et mots signés par Alice Khol.

Partout ça crie, ça craque, ça s’offusque, ça menace, ça compte les morts, ça dénonce, ça angoisse, ça prédit, ça se confronte aux démons, aux conclusions, aux bilans, aux murs qui se dressent. Quand le corps ne peut se déplacer dans l’espace, le cerveau bout trop fort. Impossible de gérer, ni de digérer les milliers d’informations qui lui parviennent sans sombrer dans un vide blanc. La seule chose qui reste pour traverser, c’est le silence.

 

Instagram : alicekhol
 
 

MARDI 5 MAI

My Wall or nobody care © Barbara Dits

Derrière le titre My Wall or nobody care, Barbara Dits avait initié une chronique familiale. L’idée ? Prendre au quotidien des instantanés de leur “banale vie”.

Un travail poursuivi depuis le début du confinement et une vie banale qui résonnent désormais autrement.

 
 

LUNDI 4 MAI

Andrzej Krakow © Olivier Cornil

Un début de semaine 8, avec une image et un texte d’Olivier Cornil.

Je triche un peu : je suis un très mauvais photographe du quotidien. Cette image a été prise le 13 mars. La semaine précédant notre mise en quarantaine. J’étais à Cracovie avec mes étudiants, l’air empestait déjà le corona : les rencontres prévues s’annulaient, les masques apparaissaient, les gens étaient méfiants. Le bruit des bottes déjà résonnait, il me semble. J’en ai peur.

Aujourd’hui je regarde cette série à nouveau. Je la relis après un mois et plus de confinement. Et cette image pourrait devenir un autoportrait, même si cet homme s’appelle Andrzej.

Je vais cahin-caha, plus tout à fait libre, complètement bancal.

Vous me manquez.

 
 

Chronique d’un printemps : appel à photographies.

Chères amies photographes, Chers amis photographes, 

Sans beaucoup de recul, mais avec une immense envie de rester en lien et de partager encore et toujours de la belge et belle photographie, nous nous proposons d’entamer sur www.browniephoto.be et nos réseaux sociaux une chronique chorale de cette période de confinement. 

Concrètement, derrière le titre de « Chronique d’un printemps » (en espérant, peut-être naïvement, que l’été laissera une partie des mesures actuelles derrière nous), nous nous proposons de partager une photo par jour
 
Une photo prise par l’un.e d’entre vous depuis ce quotidien confiné
 
Notre envie est d’ouvrir cette rubrique au maximum de photographes belges (étant ici ou ailleurs) ou présent.e.s en Belgique. Si nous avons assez de propositions, nous nous limiterons à une photo publiée par personne. 
 
Nous archiverons précieusement la matière reçue. Vous pouvez donc nous envoyer, si vous le souhaitez, jusqu’à une photo par jour (même si l’idée de départ est bien de publier une seule photo par photographe, et une seule photo par jour). 
 
Vous pouvez nous adresser vos images, avec un titre éventuel et la date de prise de la photo à cette adresse :
Vous pouvez aussi nous communiquer l’adresse de votre site internet et de vos pages Facebook et/ou Instagram. Nous les relayerons avec grand grand plaisir. 
 
(En répondant à cet appel, vous nous autorisez à diffuser gratuitement ces images sur notre site internet, notre page Facebook et notre compte Instagram, mais aussi à en conserver une copie dans nos archives. Toute autre utilisation par BrowniE serait conditionnée à un accord de votre part.) 
 
Une façon de documenter, ensemble. 
Une façon de continuer à nous étreindre, très fort. 
 
Take care. Stay safe. Take pictures. 
 
L’équipe de BrowniE.

Chronicle of a Spring.

Beste fotograafvrienden,

Zonder veel achteraf, maar met een immens wens om in contact te blijven et om nog altijd Belgische en mooie fotografie te delen, bieden we je sinds deze maandag 16 maart om hier en onze sociale media’s een kroniek koor uit deze opsluitingsperiode te beginnen.

Concreet, achter de titel van “Chronicle of a Spring” (in de hoop, misschien naïef, dat die zomer zal enkele van de huidige maatregelen achter ons laten), zullen we één foto per dag delen.

Een foto die door één van jullie is gemaakt in dit beperkte dagelijkse leven.

Ons wens is om deze rubriek te openen aan zoveel mogelijk Belgische fotografen (van hier of elders) of aanwezig in België. Als we genoeg voorstellen krijgen, gaan we ons beperken tot één foto per persoon.

We zullen het ontvangen materiaal zorgvuldig archiveren. Daarom kunt u ons, als u het wenst, maximaal één foto per dag zenden (zelfs als het oorspronkelijke idee is om slechts één foto per fotograaf en slechts één foto per dag te publiceren).

U kunt uw afbeeldingen, met eventueel een titel en de datum waarop de foto is genomen, opsturen op dit adres :

U kunt ons ook het adres van uw website en uw Facebook- en/of Instagram-pagina’s geven.

(Door deze oproep te beantwoorden, geeft u ons toestemming om deze afbeeldingen gratis te verspreiden op onze website, onze Facebook-pagina en ons Instagram-account, maar ook om een kopie in ons archief te bewaren. Elk ander gebruik door BrowniE is onderworpen aan uw toestemming.)

Een manier om, samen, te documenteren. Een manier om ons te blijven knuffelen, heel sterk

Take care. Stay safe. Take pictures. 
 
BrowniE.
Suivez-nous :