Variations ethnographiques et poétiques sur l’amour par Alice Khol

Variations ethnographiques et poétiques sur l’amour par Alice Khol

1500 1000 Margot

Pendant deux ans, et en 365°, la photographe Alice Khol a collecté des histoires d’amour auxquelles elle a associé photographies et capsules sonores. 

© Alice Khol

« Ça m’a toujours questionné, l’amour. Toutes ces contradictions… Et même si on ne veut pas y penser, il est impossible de ne pas y penser. C’est quelque chose qui nous porte sans jamais savoir comment l’atteindre. »

Au commencement, Alice Khol publiait régulièrement sur son blog. Elle publiait des histoires d’amour, parfois associées à des photos, parfois associées à des vidéos ou encore des capsules sonores. 365° pour 365 jours et pour 365 variations sur l’amour. Sur ces pulsions amoureuses qui nous habitent tous.

La jeune photographe française installée en Belgique a fait le choix de présenter des histoires anonymes. Un choix, pour rendre ces histoires plus universelles, pour que l’on puisse s’identifier. Quant aux photos, elles n’illustrent pas forcément les personnes concernées mais viennent surtout donner une couleur à l’histoire. Et de cette association se créée une nouvelle émotion.

Alice Khol a eu envie de faire vivre toutes ces histoires et de les faire sortir d’internet. Quoi de mieux qu’une exposition alors ? Une exposition accompagnée de capsules sonores, lectures de ses textes réalisées par des comédiens ! Encore une fois, l’idée ici est de créer toujours plus de diversité, toujours plus de variations. A l’image de l’amour.


L’exposition est accessible jusqu’au mardi 22 mai à la Maison Bergamini, à Anderlecht (rue École moderne, 17 – 1070 Anderlecht).

Si vous allez y faire un tour, munissez vous de votre GSM et d’écouteurs. 

Et si vous avez envie de vous balader sur le Tumblr d’Alice Khol, cliquez ici

Suivez-nous :